Signature électronique : choisir le bon logiciel en ligne

Signature digitale

 Si la plupart des sociétés choisissent d’opter pour la signature électronique en ligne, c’est parce qu’elle a su faire ses preuves au fil des années. Toutefois, il y a des mesures à prendre pour bien choisir son logiciel signature électronique. Suivez notre guide pour en savoir davantage.

La signature digitale, qu’est-ce que c’est ?

La signature digitale est un procédé d’authentification à valeur légale mettant en jeu un signataire, un document à signer et une preuve de signature. Cette solution fait référence à la technique de cryptographie de chiffrement de données. Dans la procédure, les renseignements sont invisibles et inaccessibles aux personnes qui n’en détiennent pas le code. Le logiciel de signature électronique permet de garantir l’intégrité et la fiabilité d’un contenu.

Comment choisir le bon logiciel en ligne ?

Il existe plusieurs sortes de logiciels de signature numérique. Du fait de la spécificité de chaque métier, il convient de bien choisir son logiciel pour garantir la conformité d’un fichier. Pour bien choisir un logiciel pour signer électroniquement, voici les éléments à prendre en compte :

– Le niveau de protection des données : les données présentes sur un fichier électronique sont sensibles et doivent être protégées. Il est donc important de vérifier le niveau de sécurité offert par un logiciel signature numérique avant de le choisir.

– Offrir la possibilité de signer depuis un Smartphone : pour bien choisir son logiciel il faut pouvoir signer à partir de n’importe quel appareil et peu importe l’endroit où l’on se trouve.

– Un logiciel édité par un organisme agrée : pour qu’un logiciel signature numérique soit reconnu valable, il est important que celui-ci soit émis par une structure de confiance accréditée par un notaire. Assurez-vous donc que votre prestataire détient une certification conforme aux normes dictées par le gouvernement.

Domaines d’utilisation de la signature électronique

La signature digitale est utilisée dans de nombreux domaines d’activités. Elle sert d’outil de travail à des milliers d’entreprises pour des fins commerciales ou administratives. Elle peut être sollicitée aussi bien en interne qu’en externe lors des échanges entre partenaires. De plus en plus en vogue dans le secteur des banques et assurances, cette technologie est un levier de certification des paiements et abonnements en ligne. Les banques et assurances qui ont recours à la signature électronique l’utilisent comme gage d’un accord entre deux ou plusieurs parties. De même, on le retrouve de plus en plus dans le milieu juridique depuis sa mise en fonction dans le Code civil et la directive européenne 1999/93/CE. Dans le cadre juridique, elle consiste à rendre incontestables les rapports et amendements du garde des Sceaux. Les notaires et les avocats s’en servent aussi pour conserver et authentifier les actes lors des échanges conflictuels. De façon générale, les stars up et le département des ressources humaines l’emploient pour signer des fiches de paie, des contrats de travail, des factures et bons de commande ou tout autre acte commercial.


Optimiser la gestion commerciale en optant pour une solution logicielle
Quels sont les systèmes d’information et de communication ?